En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

   Une étude qualitative et novatrice, réalisée en 2016, par le Service Livre et Lecture, la BPI et Louis Wiart, Chercheur en Sciences de la l’Information et de la Communication, observe et analyse la présence des bibliothèques de lecture publique sur les réseaux sociaux numériques.

  Cette première approche de l’étude, faîte sur la webradio de la BPI, en avril 2017, rend compte de l’organisation et du fonctionnement de 4 médiathèques particulièrement actives sur Facebook, Twitter et YouTube. Les interactions entre ces bibliothèques et les usagers sont analysées à partir de 4 groupes de discussions : les bibliothécaires, les usagers et 2 acteurs extérieurs, des booktubers et des experts du livre (libraires, éditeurs, universitaires).

  Il ressort que les réseaux sociaux numériques (RSN) visent à « Dépoussiérer l’image des bibliothèques » et à apporter une image conviviale et dynamique. Une image propre à prouver « la richesse et la modernité des bibliothèques » voire à étendre « la zone de notoriété des bibliothèques » et à créer une marque - comme l’avatar de Miss Média du réseau des Bibliothèques-Médiathèques de Metz -

  Découvrez les détails de cette étude, également disponible en diaporama (en bas d’écran) 33 p. Une synthèse longue est à venir.

 

Etude sur la présence des bibliothèques de lecture publique sur les réseaux sociaux numériques – Service Livre et Lecture , BPI, Louis Wiart – sur BPI/Balises - Avril 2017 – 46 mn –

 

Crédit-photo: pixabay.com