En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

  La Direction générale des médias et des industries culturelles du Ministère de la Culture publie, en mars 2019, les résultats d’une étude sur les non-usagers des bibliothèques publiques.

  Cette étude s’appuie sur une enquête en ligne réalisée en 2018 : elle recueille 1500 réponses d’une population âgée de 15 ans ou plus et n’ayant pas fréquenté la bibliothèque municipale lors des 12 derniers mois. Et elle s'appuie sur une enquête téléphonique de 10 mn avec 105 personnes de plus de 65 ans.

   « Ce qu’est la bibliothèque aujourd’hui n’est pas indépendant de l’image qu’elle projette pour celles et ceux qui ne la fréquentent pas, ou plus ». Et « La valeur et l’image des bibliothèques peuvent se construire au-delà de leur valeur d’usage ».

  A partir de ce « décentrement du regard présenté comme bienvenu », cette étude propose un profil du non-usager : en majorité âgé de plus de 35 ans, pour 72% ; ne connaissant pas, pour 65%, l’offre des bibliothèques de proximité…

  La conclusion: « L’étude montre que le degré d’éloignement avec l’institution est moins le fruit d’une attitude de rejet que le résultat complexe des trajectoires individuelles des non-usagers. Elle appelle une analyse plus qualitative des raisons d’une telle distance».

 

Les non-usagers des bibliothèques publiques - Etude quantitative – Ministère de la Culture et de la Communication – Direction générale des médias et des industries culturelles – Novembre 2018 – 50 p –