En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Cette « bande dessinée » autobiographique, immerge le lecteur dans le quotidien de Grégory et Nadège qui découvrent à la naissance de leurs jumeaux Charles et Tristan, que ce dernier est sourd profond.

 

Le monde des sourds leur étant complètement étranger, pour les parents se posent alors les questions « Comment préparer Tristan au monde qui l’entoure ? Comment ne pas le cantonner à sa surdité ? ». Ils vont commencer un vrai parcours de combattants contre le milieu médical, l’administration, l’école. Dans le monde de la communication, le plus sourd n’est pas forcément celui que l’on croit…

Le petit Tristan, courageux et sensible, veut mener une vie « normale ». Il essaye des appareils auditifs, apprend la Langue des Signes Française, participe à des classes mixtes, intègre enfin des classes « normales », est implanté. . .

Au fil de la lecture, on s’attache à ce courageux garçon. Et l’on est admiratif devant la détermination des parents qui se battent au quotidien devant cet immense défi de normalité.
Ce livre fut aussi une découverte émouvante pour les sourds de mon entourage qui découvrirent et mirent des mots sur le parcours de leurs parents, réalisant la force et l’amour dont ils avaient été l’objet.

Depuis 2005, la loi sur le handicap oblige la prise en compte de toutes les différences. Malgré cela, notre regard et notre attitude concernant le handicap se heurte encore à nos résistances intérieures. Cette BD apporte un éclairage sur le monde du handicap pour des personnes qui ne fréquentent pas le monde des sourds.

 

Scénario : Audrey Levitre et Grégory Mahieux

Dessin : Grégory Mahieux.

Editions Steinkis, 2017.

 

OPAC Détail de notice