En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

1996, en pleine campagne électorale pour les municipales d’Houston Texas, Alicia une lycéenne bénévole disparaît dans une ruelle de Pleasantville, quartier historique de la classe moyenne noire. La jeune fille finissait sa distribution de tracts pour l’une des équipes électorales.

La ville de Houston capitale du Texas s’apprête à élire son premier maire de couleur, un ancien chef de la police face à la candidate, l’ambitieuse procureure du Comté.
Dans cette élection locale où tous les coups sont permis, le directeur de campagne d’un des candidats est accusé de l’enlèvement de l’adolescente.

Jay Porter avocat ancien militant des droits civiques est tout désigné pour défendre le suspect.
Récemment veuf Jay Porter élève seul ses enfants, il va prendre l’affaire et tenter de rétablir un semblant de justice. Il est aidé par une journaliste au chômage et un enquêteur au casier douteux.

« Pleasantville » est une excellente description des coulisses et des rouages de la politique américaine, des luttes de pouvoirs et des intérêts financiers.

L’auteur Attica Locke connaît bien son sujet, son père ayant fait de la politique sur ce territoire.

« Pleasantville » est le troisième roman d’Attica Locke paru à la Série Noire après « Dernière récolte » et le deuxième mettant en scène l’avocat Jay Porter après « Marée noire ».

Un roman captivant qui ravira les amateurs d’intrigues judiciaires politiques et sociales couronné du prestigieux prix « Harper Lee for legal fiction ».

 OPAC Détail de notice