En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

2045, la société est économiquement au bord de l’explosion. Pour fuir la réalité les hommes se réfugient dans un monde parallèle, un monde virtuel, celui de la réalité augmentée poussée à son paroxysme : l’Oasis.

Le créateur de ce monde virtuel va mourir. Avant de disparaître il décide de léguer son immense fortune à celui ou celle qui découvrira l’œuf de Pâques numérique dissimulé dans l’Oasis.
Une chasse à l’œuf numérique planétaire va alors commencer.

Notre héros, Wade Watts, aidé de ses copains gamers partent à la conquête de l’œuf, avec comme arme principale leur connaissance de la culture de masse des années 1970 et 1980. Références culturelles qui jalonnent le film tout autant que les courses poursuites et les combats dans cette frénétique cité virtuelle.

Les humains de 2045 sont perdus entre ces deux mondes. Ils ne savent plus trancher entre le vrai et le faux. Cette course poursuite va réapprendre la Vie à nos héros. Ce film veut aussi faire passer un message : l’addiction que certains jeux peuvent provoquer et le risque d’amalgame entre ces deux univers.
Dans son film Spielberg cite d’ailleurs Woody Allen « Je hais la réalité, mais c’est quand même le seul endroit où se faire servir un bon steak »

"Ready player one" est adapté du roman éponyme d’Ernest Cline, sorti en 2011.

Clin d'oeil de Première