En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Léonard Chemineau illustre et scénarise Edmond, pièce à succès d’Alexis Michalik, que l’on peut aussi retrouver sous le même titre depuis peu au cinéma.
Edmond c’est l’histoire d’une histoire…mais pas n’importe quelle histoire…celle qui va devenir la préférée des français.

Les chances de réussite de cette aventure théâtrale sont plutôt minces. Edmond Rostand, écrivain raté, a trois semaines pour écrire une pièce, « Sa » pièce, comme un peu une dernière chance d’être reconnu du public, après tant d’échecs. Mais le succès est au rendez-vous et quel succès !

Les auteurs nous racontent avec verve la genèse de Cyrano de Bergerac. Nous expliquent comment Cyrano aime Roxane qui elle aime Christian.
Nous expliquent les rouages d’un triomphe, comment une tirade, improvisée au hasard d’une rencontre dans un café, peut faire s’envoler une pièce au Panthéon du théâtre et être la clé de sa célébrité.
Les dialogues sont enlevés, ils virevoltent comme les personnages hauts en couleurs qui sont pressés par le temps.
En couleurs directes, chaque vignette est un tableau aux décors soignés et détaillés.

Le vrai du faux je ne le connais pas, mais cette aventure, même si Michalik et Chemineau l’ont un peu revue et corrigée, vaut vraiment le coup d’être dévorée.

 

 

 

Une ode à Cyrano de Bergerac