En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Un humain en obésité morbide porte l’équivalent d’une personne en plus, comme s’ils partageaient un même corps. Evidemment, s’il l’un est de trop, comment l’éliminer sans se perdre soi-même ?


Navie est une femme souriante, avenante, joviale. Du moins en apparence. Car au fond, elle se ment à elle-même et aux autres également. Elle mange ses émotions et souffre de ce qu’on nomme l’hyperphagie. Elle est en obésité morbide et il devient vital pour elle et sa famille de perdre du poids. Commence alors la lente acceptation de soi, de la maladie, de son combat quotidien pour lutter contre elle-même, contre ce double qui l’étouffe et la condamne. «Mais comment le tuer sans se tuer soi-même ?»
L’auteure nous livre un témoignage touchant et poignant sur son quotidien, sa réalité et sa lutte de tous les jours. Sa collaboration avec l’illustratrice Audrey Lainé est une réussite car à elles-deux, elles transcendent le récit en donnant vie physiquement à ce double, le matérialisant en rouge au milieu de nuances de gris et de noirs.
Abordant un sujet souvent tabou et pourtant ô combien répandu dans nos sociétés occidentales, cette bande dessinée parlera intimement à un grand nombre d’entres nous. Merci à Navie d’avoir eu le courage de publier ce témoignage !

OPAC Détail de notice