En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Précis de problèmes vagues complète le titre et donne le ton de ce recueil de poésie et de récits mathématiques.

Que les esprits carrés se préparent à être bousculés aux angles au fil de pages dont l’auteur affiche sa filiation avec la pataphysique et l’OuLipo.

L’auteur poète François Philipponnat s’amuse et nous amuse avec des jeux de mots et de chiffres dont la légèreté cache souvent une profondeur vertigineuse. Encore plus que nos zygomatiques, ces loufoqueries pleines d’absurde et de bon sens (si, si cela peut co-habiter !) nous remuent les méninges.

Un livre (dont la couverture “ a une surface de 310,58 cm2 soit 1/965ème de terrain de football !”) pour (ne pas) se prendre la tête, la vider tout en la remplissant, s’aérer l’esprit sans le perdre tout à fait.

Un livre à lire à voix haute ou à se faire lire, une poésie à partager.

Et quand les temps nous le permettront, peut-être pourrons-nous aller voir et entendre l’auteur, qui est aussi comédien, nous dire ses textes avec sa complice Nadine Cabarrot.

"Malgré tout, pour survivre à l'absurde, gardons l’espoir qu’une infinité de 0 finira bien par valoir quelque chose” (F. Philipponnat)

 

Editions potentielles, 2020